Ici , tous les 15 du mois: la chronique "toodè" ...
une autre manière de dire Aujourd'hui et de lire
ou relire les événements avec les verres teintés de François de Sales ...

Toodè N° 256

« Voilà ce que nous écrivons en juin 2001 »

 

 

Philippe Chanrion

 

Année 2022

Juin
2022 


Forum pour
 réagir à  Toodè


Les Dossiers
de Toodè


Archivages des
Toodè parus

Voir aussi le Toodè du  15 juillet 2012

 


Voilà ce que nous écrivons en juin 2001 pour le toodé n° 10 !

Mois de juin 1944
Aboutissement de tant d’années de préparation, de conception, d’imagination d’une armada jamais atteinte dans l’histoire militaire. Toutes les campagnes d’information, de désinformation et de recueil de renseignements permettent à toute une partie de l’humanité de se rassembler pour mettre fin aux horreurs et à une idéologie mettant en péril le droit à la différence.

Et pour cela, russes, américains, canadiens, polonais, anglais, écossais, français .... coopèrent et réussissent dans la libération et dans la reconstruction.

Cet exemple unique de coopération montre à quel point l’homme est capable de création et de solidarité face à l’horreur.

Aujourd’hui où retrouve-t-on cette nation et ce peuple des états unis venant se faire tuer sur les plages de Normandie ?

Est-ce dans le parcours européen du président Bush pour défendre son bouclier anti-missiles ?

Est-ce dans le non-respect des accords sur la protection de l’environnement ?

Est-ce dans les exécutions capitales ?

Cette libération de juin 1944 a permis au peuple juif de se retrouver et d’exister malgré les tentatives d’extermination du III ème Reich.

La mémoire est-elle si courte ?

Pourquoi faut-il que l’imagination et la solidarité des hommes ne se retrouvent qu’en face de catastrophes ? A la vue des résultats que l’humanité peut avoir en se rassemblant face à l’adversité on peut facilement imaginer quels seraient résultats sans catastrophe.

On pourrait presque penser qu’une « bonne guerre » ...,

Non, c’était une blague !

Ce toodé de juin 2001 rappelait que l’homme, face à des événements graves et face à des catastrophes est capable du meilleur pour en venir à bout. Qu’il fut une époque ou russes et européens s’étaient rassemblés pour combattre le III ème reich.

On est donc passé de la coopération, à la guerre froide et maintenant à la guerre. Certes pas (encore) frontale entre les anciennes nations alliées, mais « vraie » guerre avec toutes les horreurs qui en découlent.

Nous pouvons espérez que cette perte de bon sens n’est pas du fait des peuples, mais seulement de dictateurs mégalos gravement dérangé mentalement. Nous avons vu comment l’amitié entre le peuple allemand et les autres nations a vite repris le dessus une fois éliminé les quelques individus responsables.

Prions pour que la même issue soit la plus rapide possible pour mettre fin au conflit en Ukraine si proche ainsi qu’aux autres conflits dans le monde. Que l’amitié entre les peuples puissent revenir. Certes ça ne va pas être facile. Mais qui aurait pu imaginer l’amitié franco-allemande retrouvée en si peu d’année. Entre hommes de bonne volonté tout est possible, même l’impossible.